L’Impératrice

18.02.2022
Portes19:30 Début20:30
FR
Pop

Discrète, mais majestueuse, L’Impératrice a mille visages, mais une seule couronne. Elle endosse alors la figure insaisissable de Matahari sur le premier album. Sous sa crinoline, elle cache une disco analogique, aux côtés d’une électronique douce et d’un jazz-funk envoûtant. Puis, six têtes apparaissent. Est-elle devenue folle ? Tako Tsubo est un album de rupture, comme un cœur qui bat très fort, mais d’une pulsation discontinue. En tout cas, même avec ce syndrome des coeurs brisés, une chose est sûre : L’Impératrice est devenue imparable.