26.11.2021
Portes19:30 Début20:30
SE
Post-punk

Les Viagra Boys sont bel et bien de retour, toujours aussi puissants, incisifs et vivants. Entre les clips d’Ain’t Nice et de Creatures, le chanteur Sebastian Murphy revêt son rôle d’ivrogne déchu pour voyager entre passé et présent : illusion cauchemardesque, mauvais rêve devenu réalité ? Avec ce flegme qui lui est propre, la bande défait les préjugés à coup de 10e degré en accompagnant ses messages d’un post-punk nourri au jazz. Remettre en cause une société occidentale meurtrie, une marque de fabrique que les Suédois n’ont pas fini d’explorer.